Geometry Top Katy and Laney

Pour ne pas moutonner (bêeeeeh), je vous présente aujourd’hui une réalisation sur la base d’un patron très peu vu sur la blogosphère  : le Geometry Top de Katy and Laney.

Ce sont deux amies qui se sont rencontrées grâce à la couture et ont lancé leur blog en 2013 : j’aime beaucoup leur univers que vous pouvez découvrir ici. Notamment parmi leurs réalisations qui m’ont vraiment plu ces derniers temps  : leur interprétation du Rigel Bomber en Wax, waouh !, et plus classique un top en lainage qui m’inspire, qui m’inspire…

Elles sont américaines et vivent à Boston, leur blog est donc anglophone ainsi que leurs patrons bien sûr. Pour l’instant, elles proposent deux patrons un short et le Geometry Top.

C’est ce dernier que j’ai testé (disponible en ligne ici au format PDF pour 9.5€ environ soit 12$).  Blog la parenthèse Geometry Top Pattern Katy and laney (3)

 

Pour ce prix là vous avez trois versions disponibles qui permettent plusieurs déclinaisons, avec toujours le principe du tissu contrastant. J’ai fait la version B avec les deux fentes devant, mais les autres versions sont aussi tentantes.Print

Pour ce patron, il faut absolument des tissus fluides et si possible (ce qui n’était pas mon cas !) avec un tombé équivalent. J’ai choisi une mousseline trouvé chez Toto avec un effet camouflage que j’aime bien. Pour éviter que ce soit trop transparent je l’ai doublé avec une autre mousseline noire.

Blog la parenthèse Geometry Top Pattern Katy and Laney (11)Le tissu du dos est un polyester vert à tout petit pois trouvé en braderie et montré ici.

Évidemment avec ce type de tissu le découpage peut vite tourner au cauchemar : la prochaine fois pour la mousseline j’utiliserai de la colle temporaire en bombe  pour faire adhérer le papier patron sur le tissu pour un résultat plus « correct » (cela ne ce voit pas « trop »,  mais sur  mon top la longueur devant gauche est plus longue de trois centimètres par rapport à la droite….hum hum ! sinon c’est parfait !).

Blog la parenthèse Geometry Top Pattern Katy and Laney

Côté choix de la taille, j’ai appliqué un principe que je vais désormais faire mien systématiquement (mais pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt… merci Florence, grande prêtresse des Piqueuses) : comparer ses mensurations avec les dimensions du patron pour bien prendre conscience de l’aisance et là comment dire… je pense que le réflexe fût judicieux.

Je l’ai taillé en 2 pour un 38 du commerce.

Au vu de mes mensurations, je devais tailler un 4 à la poitrine, un 6 à la taille et …voire 8 aux hanches (oui je suis une Poire !), mais au vu de l’aisance, j’ai choisi de tout tailler en 2, avec dans l’idée de privilégier un top pas trop ample à porter en hiver et qui donc ne fasse pas parachute sous un petit gilet.

Ainsi sur le patron le tour de poitrine de la taille 4 fait 102 cm pour un tour de poitrine de 86 cm soit une aisance de  16 cm  : en choisissant la taille 2 je réduis l’aisance à 12 cm ce qui me paraît largement suffisant pour l’enfilage.

Pour la ligne de taille, je mesure sur le patron 114 cm en taille 4 que je compare … non pas à ma mensuration taille, ce serait trop simple…, mais après vérification cette ligne doit se situer pour moi sur les demi hanches soit 94 cm (une poire je vous dis…) donc 20 cm d’aisance, là encore une taille 2 à 15 cm d’aisance me parait suffisante, notamment dans cette version avec les deux ouvertures devant.

Je trouve que l’ampleur obtenu au final est très satisfaisante, pour top loose juste ce qu’il faut.

Blog la parenthèse Geometry Top Pattern Katy and Laney (8)Et il passe très bien sous un petit gilet.Blog la parenthèse Geometry Top Pattern Katy and Laney (7)

Pour une version été, plus ample, je pourrais envisager la taille 4.

Point négatif :  j’ai eu un petit souci avec les manches : 5 cm de trop en circonférence par rapport à l’emmanchure, après avoir vérifier deux fois. Je pense que j’ai eu la version « test » du patron (téléchargé en octobre, le patron était alors en promo à 7€) car un blog de testeuse que j’ai pu voir par la suite mentionne une version modifiée notamment au niveau des manches. Bon rien de dramatique j’ai enlevé les 5 cm au milieu de la manche et c’était bon.

Point positif :  les explications et schémas de réalisation sont claires, j’ai même appris un truc concernant la couture des ourlets sur les tissus fluides. Les créatrices recommandent de faire deux lignes de couture au niveau des ourlets, qui servent en fait uniquement à marquer les pliures de l’ourlet au fer avant couture. Et c’est miraculeux comme méthode , notamment pour l’ourlet du dos qui est  arrondi (cela ne se voit pas, ni sur le schéma du modèle, ni sur mes photos d’ailleurs, mais le dos a une forme « liquette »).  Une variante de cette méthode (avec une seule couture) est expliquée ici. Non seulement la couture sert de guide, cela évite de trop se brûler les doigts avec le fer pour marquer l’ourlet, mais en plus car, va-t-en savoir pourquoi, avec cette méthode l’ourlet se place tout seul, sans gondoler ni faire de vilains plis et sur un tissu fluide c’était pas gagné (je le sais, j’ai d’abord testé sans cette méthode !)

C’est donc un modèle simple, mais le niveau « intermédiaire » est justifié par le type de tissus  nécessaire (tissu fluide absolument!) qui rend le projet un peu plus complexe pour le découpage et la couture.

J’ai essayé les finitions soignés qui sont recommandés : coutures anglaises (sauf pour les manches que j’ai dû reprendre et d’énervement j’en ai oublié les coutures anglaises…) et surpiquage pour les découpes devant.

DSCN1111

Bon c’était sûrement la dernière cousette de l’année ,  mais la to-do-list n’a jamais été aussi longue  : vivement 2015 !

Advertisements