Chemise cintrée et col rond

C ‘est le premier chemisier que je réalise pour moi  et je suis assez contente du résultat. Blog la Parenthèse : chemier cintré col rond Patron livre japonais "Inner child"

 

 

C’est en fouinant sur la toile que j’ai trouvé chez Madame doute plus que l’inspiration, la solution ! Elle décrivait un chemiser féminin et cintré, et c’est bien de cela  dont j’avais besoin, sans compter que le même tissu acheté chez Anna Ka Bazaar trainait dans mon stock. Alors oui, je n’ai pas fait preuve d’une imagination débordante  en suivant ses pas, mais je ne le regrette pas et je recommande moi aussi vraiment ce  modèle qui tombe très bien.

Blog la Parenthèse : chemier cintré col rond Patron livre japonais "Inner child"

 

 

La patron est issu d’un livre japonais (encore oui, mais quand je vous dis que l’on y trouve des pépites) : « Inner Child« . Je l’ai réalisé en taille ML pour un 38 /40 du commerce et il est effectivement ajusté comme il faut, loin des montgolfières que l’on peut parfois obtenir en patron japonais.

Blog la Parenthèse : chemier cintré col rond Patron livre japonais "Inner child"

Ce livre contient d’autres jolis patrons : vous pouvez voir chez Lul une robe « Brest » très jolie  sur un patron issu du même livre. Mais il semble peu connu (non référencé chez « Japan couture addict« )…Blog La parenthèse : chemisier contré col rond , livre "Inner child"Le tissu est également très bien mais très fin donc il faut être très vigilante lors de la réalisation (un petit « oiseau » est vite arrivée). J’ai fait une finition passepoilée au niveau des découpes devant et dos qui réussi bien au modèle. En revanche je ne fais pas de gros plan sur les fentes de poignet pour lesquelles j’ai un peu galéré car je n’ai pas compris la découpe proposée  (avec  différentes marges de couture entre la manche et le poignet… ?).

Au final, je trouve que le rendu est proche du chemisier Tomboy proposé chez Sézane (cintré, col rond, découpe arrondi devant et dos), ce qui me donne envie de la réaliser la prochaine fois dans un tissu fluide, en le rallongeant un petit peu (ainsi que les manches).

Advertisements